2 mars 2017

Nos projets

Projet N°1 : Guide des Acteurs Anti-gaspi Grand Est

Rappel de la 1ère édition du guide : Moselle

Le contexte

Les entreprises manquent de temps pour aller au-devant des solutions qui sont, peut-être, autour de chez elles. Elles sont encore 36 % à ne pas donner leurs invendus en Moselle*. Les associations manquent de bénévoles et ne sont pas toujours prêtes à se déplacer. Le guide est une proposition de simplification pour leurs recherches d’acteurs.

La 1ère édition du « Guide des acteurs anti-gaspi » a été réalisée sur le département de la Moselle (57). Un site web lui a été dédié : www.guideantigaspi.com.

Il s’agit d’un guide qui répertorie l’ensemble des acteurs anti-gaspi en Moselle, et est destiné aux entreprises qui souhaitent donner leurs invendus et/ou surplus alimentaires plutôt que de les jeter.

L’idée est de mettre à disposition de toutes les structures ayant un surplus ou un invendus, un outil décisionnel pour identifier rapidement un interlocuteur. Depuis 2012, les entreprises ont l’obligations de trier leur biodéchets, et cette loi a été enrichie par une loi organisant les dons alimentaires. C’est pourquoi ce guide a été structuré en suivant la hiérarchisation issue de ces deux lois :  le don caritatif, puis le recyclage et enfin, la valorisation.

Le premier volet de ce guide donne la priorité aux dons alimentaires caritatifs, le deuxième volet propose une alternative par les dons alimentaires animaliers et enfin le dernier volet suggère de valoriser lorsque l’on peut plus donner ces invendus et/ou surplus alimentaires par le biais du compostage ou de la méthanisation.

Le guide a permis le recensement de 64 associations caritatives, 8 structures animalières et 10 entreprises de compostage et de méthanisation en Moselle.

La promotion de ce guide a été faite auprès des médias et a connu un franc succès. Ci-dessous la couverture médiatique de 2016 :

 

Réalisation de la 2ème édition du guide : Grand Est

Rappel de l’objectif

Réduction des déchets alimentaires, et amélioration du traitement des biodéchets avec l’aide d’un outil de localisation des solutions locales

Développement du don des invendus et surplus alimentaires de la grande distribution aux associations caritatives alimentaires.

Le champ d’action

Le travail d’étude se portera sur le territoire du Grand Est comprenant les régions Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine (hors Moselle). Soit au total 10 départements à couvrir.

Voici les étapes du projet :

  • Recensement des acteurs (associations, structures animalières et entreprises de valorisation de compostage et de méthanisation)
  • Contacts par courriel et par téléphone avec l’ensemble des acteurs identifiés
  • Mise à jour du guide version électronique
  • Refonte du site internet : www.guideantigaspi.com

Le soutien financier

L’Ademe nous soutient et financerait 70 % du projet sous réserve de confirmation. Nous avons donc besoin de 10 800 € pour compléter ce financement et réaliser ce projet.

Projet N°2 : Réseau Régal (Réseau pour éviter le gaspillage alimentaire)

Rappel de l’objectif

Il s’agit pour les acteurs travaillant tout au long de la chaîne alimentaire de se rencontrer, de coopérer, d’interagir, de co-construire et de travailler en synergie. Cela se traduit par la circulation de l’information entre ces acteurs, les apprentissages réciproques, la création de savoirs collectifs et innovants, le soutien personnalisé à tel ou tel acteur, le partage et la capitalisation des bonnes pratiques professionnelles…

Le contexte

Les acteurs de la chaîne alimentaire sont tous concernés par le gaspillage alimentaire. Nous constatons qu’ils ne se connaissent pas pour autant, et donc ne peuvent coopérer suffisamment à ce sujet.

Le réseau Régal est une proposition de création de synergie grâce à l’intelligence collective, et l’association Acteur AntiGaspi souhaite la porter.

La structure des acteurs du réseau

Il s’agit d’un réseau, qui sera porté et animé par l’association Acteurs Anti Gaspi.

Le programme du réseau

L’association envisage d’élaborer chaque année, via le réseau Régal, en concertation avec ses partenaires, un programme d’activités qu’il animera

Le champ d’action en 2017

Nous nous attacherons dans un premier temps, à recenser, et commencer à rassembler l’ensemble des acteurs présents en Grand Est. C’est un travail nécessitera une approche très intense de collecte de données, de prises de contact, et de rencontres.

Nous envisageons un déploiement du réseau en 2018, c’est-à-dire la mise en place des premières actions sur le territoire.

Nous avons déjà des contacts avec les Régal existants et sommes prêts à mettre le projet en œuvre.